Archives de Tag: Règlementation

La phase « TMA » est engagée

Certes, rien n’a bougé cette semaine sur le chantier de Parc 17 et nous n’avons toujours pas signé chez le notaire… Pourtant, il  faut faire avancer les réflexions sur l’appartement que nous occuperons fin 2015, voire début 2016. C’est la raison pour laquelle, accompagné d’un architecte recruté pour nous accompagner, nous avons eu notre premier rendez-vous au show-room de Vinci Immobilier pour faire part de nos demandes de TMA.

Les fameux TMA

Les TMA, acronyme barbare qui signifie « Travaux Modificatifs Acquéreur », sont les modifications demandées par l’acquéreur d’un logement sur plan. Le but :  faire de l’appartement acheté… celui dont il rêve ou pour le moins s’en rapprocher. Dans notre cas, il s’agit de supprimer une chambre, transformer une salle de bain en dressing, réduire une salle d’eau, agrandir la cuisine, ouvrir un mur porteur, déplacer le tableau électrique, faire un faux plafond… Deux, trois petites choses en somme ! A cela s’ajoute un nouveau plan électrique pour l’adapter aux fonctions des pièces, en pensant par exemple à la hifi. Il serait dommage de devoir mettre des rallonges électriques dans un appartement neuf !

Cela parait dingue mais ce sont des choses auxquelles il faut penser très tôt. Initialement ces TMA devaient être déposés fin juillet puis fin octobre, mais à présent il nous a été indiqué que ce serait pour fin décembre 2013, voire mars 2014. Nous avions donc le temps. Cependant ce temps sera mis à profit pour les aller-retour de discussions et négociations 😉

Nous avons profité de ce rendez-vous dans le show-room pour regarder les parquets, carrelages et meubles proposés pour les sols de l’appartement, les murs de la salle de bain et les meubles de cette dernière. Là-encore, nous avons le temps puisqu’il nous faudra arrêter définitivement nos choix au plus tard un an avant la livraison, donc fin 2014. D’ici là, il est possible que certains matériaux et meubles, qui nous ont été présentés, soient changés ou d’autres ajoutés. En effet, nous avons vu essentiellement ceux du programme Pereire 17 et ils ne seront pas forcément identiques à ceux proposés dans Parc 17.

Pourquoi un architecte ?

Le travail de Vinci consiste à vérifier que nos souhaits sont techniquement réalisables, qu’ils respectent les normes actuelles (handicap, isolation…) et qu’ils ne dépassent pas le budget initial. Rien de plus. Vinci n’agit pas en architecte conseil mais uniquement en architecte censeur. Cela se comprend facilement, Vinci ne pourrait retravailler chaque appartement. De plus, respecter les-dites normes à la livraison implique quelques travaux après cette livraison. Pour suivre ces travaux, un architecte nous semblait précieux et nous confirmons qu’il, en l’occurrence elle, l’est. Acheter dans le neuf ne doit pas forcément dire avoir le même appartement que ses voisins du dessus ou du dessous !

A présent nous attendons le premier retour sur nos demandes de TMA 😉

Publicités

1 commentaire

Classé dans Acheter sur plan

Un équipement domotique qui évolue…

Des obligations évidentes pour un écoquartier

Parc 17 s’inscrit dans le projet d’un premier écoquartier dans Paris intra-muros. Ce faisant, de nombreux critères sont imposés pour viser à collecter/retraiter les déchets, réduire les pollutions, optimiser les consommations d’énergies voire en produire pour viser une sorte d’autosuffisance énergétique dans le quartier. Ainsi de nombreux immeubles verront leur toiture équipée de panneaux photovoltaïques. Ainsi les murs extérieurs des immeubles sont épais et sont isolés par l’extérieur et non pas par l’intérieur des pièces en supprimant tout pont thermique extérieur/intérieur. Ainsi la surface vitrée est établie pour limiter les pertes mais aussi les entrées. Ainsi les systèmes d’aération visent à optimiser les circulations d’air pour éviter des surchauffes ou des refroidissements.

SAUT DE LIGNE

Des équipements individuels prévus pour améliorer la gestion et le suivi des flux énergétiques

Afin de suivre les consommations d’énergies, gérer l’ouverture et la fermeture des radiateurs et des volets, suivre les consommations électriques, liquides et thermiques, voire gérer l’éclairage, des systèmes de domotique se développent. Le suivi des consommations a un objectif de responsabilisation voire de simplification s’il permet le remplacement de compteurs.

Dans la note descriptive signée et contresignée par nous et par Vinci en avril 2013, était prévue un système de domotique. Précisément, il était écrit :

« Point 2.9.6. Equipements de Domotique

Chaque logement disposera d’un système de domotique contrôlé à partir de l’écran tactile et pilotant les fonctionnalités ci-dessous :

Consommation d’énergies :

Affichage sur l’écran de contrôle de la :

  • consommation électrique
  • consommation d’eau froide
  • consommation d’eau chaude sanitaire
  • consommation d’eau chaude pour le chauffage

Régulation du chauffage :

  • Régulation électronique des températures et programmation horaire, sur la base des zones décrites au 2.9.4.3. »

SAUT DE LIGNE

Une révision unilatérale

Mi-juin 2013, Vinci nous informait que

« suite aux études de conception menées et afin de prendre en compte l’ensemble des contraintes techniques et réglementaires, les documents cités ont été modifiés sur les points suivants :     //

  • Article 2.9.6 – Equipements domotiques »

Plus loin, le nouvel article concernant la domotique est ainsi rédigé :

« Point 2.9.6. Equipements de Domotique

Chaque logement disposera d’un système de domotique contrôlé à partir de l’écran tactile et pilotant les fonctionnalités ci-dessous :

  • Commande centralisée des volets roulants électriques
  • Régulation électronique des températures et programmation horaire, sur la base des zones décrites au 2.9.4.3. »

Interrogeant Vinci Immobilier sur cette modification, les compensations, les lieux où seront placés les compteurs qui pallieront la décision de modification du système de domotique, une seule réponse nous a été apportée : « Le système de domotique ne permettra effectivement plus de suivre les consommations d’énergie, mais permettra par contre de gérer le fonctionnement des volets roulants. »

 

Cette nouvelle possibilité offerte reste effectivement intéressante, en tout état de cause, elle facilitera notre vie. Quant aux compteurs… ils seront très certainement dans les parties communes 😉

SAUT DE LIGNE

Effet calendaire

Deux règlementations nationales encadrent les caractéristiques thermiques et exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, le 1er date du 26 octobre 2010 (Décret N°2010-1269), le 2nd est un arrêté du 28 décembre 2012. Ce dernier dans son article 19 précise que les bâtiments ou parties de bâtiment sont équipés de systèmes permettant de mesurer ou de calculer la consommation d’énergie. Malheureusement, le décret précise que pour les bâtiments neufs à usage d’habitation, seuls sont concernés les permis de construire déposés à partir du 1er janvier 2013… confirmation donnée par Vinci…

Pourtant ce sont sûrement les 3 fonctionnalités associées (compteurs, chauffage, volets) qui permettraient réellement d’atteindre les objectifs de performance réglementaires visant à

  • Limiter la consommation d’énergie primaire ;
  • Optimiser la conception du bâti, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre ;
  • Limiter les surchauffes dans les bâtiments en période estivale.

SAUT DE LIGNE

En conclusion, il est fort dommage qu’un immeuble qui n’est pas encore sorti de terre, qui sera certifié BBC dans un écoquartier, ne soit pas équipé de systèmes maximisant sa performance énergétique en appliquant dès à présent une législation qu’à 6 mois près le constructeur aurait été obligé d’appliquer. Mais tout n’est peut-être pas encore perdu…

SAUT DE LIGNE

Poster un commentaire

Classé dans Acheter sur plan, L'immeuble